Historique du Collège

Historique du Collège

Par ALEXIS BAY, publié le jeudi 26 mai 2016 10:44 - Mis à jour le jeudi 26 mai 2016 13:20

   Le collège de Lille était un établissement municipal installé dans le bâtiment de l'école centrale créée en 1796 dans l'ancien couvent des récollets fondé en 1249 à l'angle entre la rue des Arts et la rue des fleurs (actuel boulevard Carnot). Le décret du 20 août 1813 devait ériger le collège en lycée, mais la débâcle napoléonienne empêche son application. L'établissement est « collège royal » en 1845 puis « collège national » en 1848. « En 1844, le collège avait le personnel suivant : un principal, un aumônier, six professeurs pour les sciences, onze pour les lettres et quatre pour les points accessoires ; il comprend 52 internes et 180 externes. ».

Il est établi en 1852 sous la dénomination « lycée impérial » dans les locaux rénovés, après un investissement municipal d'un million cinq cents mille francs. « Inauguré le 15 novembre 1852, (il) est bâti selon les plans de l'architecte Charles-César Benvignat, à l'emplacement des terrains occupés par l'ancien couvent des Récollets dont les bâtiments avaient échappé aux destructions après la Révolution. D'une grande austérité, l'établissement donne sur l'ancienne rue des Fleurs (actuel boulevard Carnot), l'ancien canal des Sœurs-Noires (comblé, rue des Jardins) et la rue des Arts ».

En 1893, le lycée est renommé en l’honneur du général Louis Léon César Faidherbe, ancien élève du lycée. En 1964, le Lycée Faidherbe déménage de la rue des arts vers la rue Armand Carrel.

Une plaque commémorative sur le mur extérieur boulevard Carnot rappelle l'histoire de l'école de 1796 à 1964 et rend hommage à Louis Pasteur.

 

 Depuis 1964, les locaux de la rue des arts et du boulevard Carnot forment le collège Carnot.

 

Qui était Sadi Carnot?

 

Sadi Carnot est le fils de Lazare Hippolyte Carnot, le petit-fils de Lazare Carnot (le Grand Carnot), le neveu du physicien Sadi Carnot, le frère de Marie-Adolphe Carnot et le père d'Ernest Carnot. C’est à son grand-père que Carnot doit son prénom de Sadi. Lazare, avant d’être révolutionnaire (organisateur de la victoire en 1793), était humaniste, et grand admirateur du poète persan Saadi de Shiraz, chantre des femmes, du vin et des roses. Il décida que ce prénom serait porté par son fils aîné, qui disparut prématurément à l'âge de 36 ans.

La famille maternelle de Sadi Carnot est originaire des départements de la Charente et de la Haute-Vienne, ce qui explique le lieu de naissance du futur président. Sa mère, Jeanne-Marie Dupont-Savignat (1816-1897), est la fille de François Dupont-Savignat (1769-1846), né à Chabanais, frère du général d'Empire Pierre Dupont de l'Étang, aïeul de la famille Panon Desbassayns de Richemont. La famille Savignat a donné son nom à un château près de Chabanais (appelé « Savignac »). Sadi Carnot a d'ailleurs été baptisé en l'église de Grenord. Par sa grand-mère maternelle, Sadi Carnot descend de Jean-Baptiste Nieaud, maire de Limoges à la Révolution française.

 

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe